02.06.2021
Charline JÉHANNIN
Blog
Performance mobile

Supervision des applications mobiles : l'état de l'art 2021

L’année 2020 a été historique en bien des points, et notamment en ce qui concerne l’usage du mobile. La supervision mobile, autrefois oubliée ou sous-estimée, est désormais primordiale. Mais comment superviser une application mobile, qu’elle soit native ou base web ? Quelle est la solution idéale ? Nous vous proposons d’éclaircir ces points dans cet article.

Etat du marché : le boom du mobile en 2020

Le M-commerce ou commerce sur mobile, déjà très plébiscité avant 2020, a connu une croissance fulgurante l’année dernière, provoquée par la pandémie mondiale et l’accélération de l’utilisation du mobile. Selon les économistes, nous avons même gagné 2 à 3 ans d’évolution en seulement 12 mois, du jamais vu !

En effet, 3 chiffres clés se dégagent de l’étude d’App Annie sur l’état du marché du mobile en 2021 :

  • Le nombre de téléchargements a augmenté de 7% atteignant les 218 milliards en 2020
  • Le temps de consommation moyen par personne a augmenté de 20% pour atteindre 4h par jour, principalement sur les applications BtoC de type streaming vidéo, grandes bénéficiaires du confinement notamment
  • La croissance du chiffre d’affaires généré sur les plateformes mobiles de shopping en ligne (les stores) s’élève à 20%, correspondant en 2020 à 143 milliards d’euros. La meilleure année de tous les temps !

Ascension des applications collaboratives

En 2021, le trafic Internet mobile représente 55,56% du trafic Internet mondial total, soit plus de la moitié. Les smartphones sont donc devenus le terminal de référence pour l’utilisateur final.

Cette rapide évolution a aussi entrainé l’ascension de toutes les applications collaboratives, à l’instar de Teams, Zoom, etc. Le graphique ci-dessous parle de lui-même : au niveau mondial, il y a eu un accroissement de +300% entre Q1 2020 et Q4 2020. A l’échelle européenne, la croissance a été de +100% sur l’année qui vient de s’écouler.

Les tendances mobiles en 2021

Les tendances mobiles pour 2021 sont synthétisées en 4 priorités par Forbes :

  • L’utilisateur ou le collaborateur passe d’un mode présentiel à un mode distanciel : pour les responsables IT et métiers, il faut donc repenser toutes les interactions en mode ‘virtual first’, toutes les interactions clients doivent être dématérialisées pour permettre un usage en mode self-service
  • Mieux collaborer à distance via des applications collaboratives, ou via VPN
  • Ne pas oublier l’aspect sécurité
  • Et garder l’ergonomie et l’utilisateur au centre

Côté technologies, l’année passée confirme les tendances constatées les années précédentes. Les éditeurs d’applications continuent de vouloir sortir des stores (App Store, Google Play) en développant des applications mobiles sur base web plutôt qu’en mode natif.

Comment superviser les applications mobiles ?

La chaîne technique de consommation du mobile se compose de 3 éléments : l’utilisateur, l’application présente sur le terminal et les potentiels serveurs distants où l’application va venir chercher du contenu.

Pour les applications natives :

Il est possible de monitorer chacun des 3 éléments avec des solutions distinctes :

  • APM Serveur en positionnant des capteurs côté serveur qui vont donner une visibilité sur le fonctionnement du serveur
  • SDK (“Software Development Kit”) en ajoutant du code dans les applications ce qui va permettre d’avoir une visibilité totale sur le fonctionnement de l’application
  • Le robot qui va permettre de piloter le terminal et donc l’application mais sans s’immiscer au cœur du téléphone

 

Pour les applications base web :

Nous allons retrouver la même logique pour les applications base web. Seule la technologie permettant de superviser l’application sur le terminal va différer, le SDK n’étant pas pertinent pour les applications base web. C’est donc la solution de Real User Monitoring qui va instrumenter les composants web qui sont sur l’application afin d’obtenir une visibilité sur le fonctionnement de l’application.

Comparaison des solutions de monitoring pour mobile

Le SDK et le RUM vont voir 100% des sessions. Pour les différencier, outre le type web ou natif, la notion de diagnostic va être importante, ainsi que la facilité de déploiement.

Quelle est la solution idéale ?

La solution idéale de monitoring mobile doit être capable de :

  • Superviser des applications mobiles natives et des applications mobiles base web
  • Prendre en compte le point essentiel et sensible qu’est la sécurité, avec par exemple la nouvelle authentification à deux facteurs (2FA)
  • Piloter les vrais terminaux
  • Être à jour avec les versions les plus récentes (iOS, Android)
  • Détecter les incidents
  • Avoir une bonne ergonomie

Comment Ekara peut vous aider dans la supervision de vos applications mobiles ?

Ekara a la capacité de superviser votre application mobile à partir de vrais terminaux, avec des datacenters répartis en Europe et en Chine. Il est, bien sûr, possible d’installer des fermes de serveurs dédiées et de se projeter sur vos infrastructures.

La deuxième technologie que nous proposons, Cloud Android, consiste à avoir des serveurs ARM sur 14 points de mesure dans le monde. Encore une fois, il est aussi possible d’utiliser Cloud Android dans votre datacenter.

Pour encore plus de personnalisation, nous avons une troisième proposition avec laquelle vous pouvez choisir le terminal de votre choix. Ce choix s’impose quand on souhaite mesurer une application B2B associée à un terminal particulier comme c’est le cas pour les applications de suivi de colis ou de contrôle de billets dans les transports.

Tous les types de terminaux physiques ou virtuels sont donc couverts par Ekara.

Ekara, une solution unique

Découvrez dans la vidéo ci-contre comment créer simplement un parcours utilisateur mobile avec Ekara Studio.

 

Les 6 points clés qui font d’Ekara une solution unique :

  • Capacité à gérer aussi bien des applications natives, que des applications base web
  • Utilisation de vrais terminaux mobiles pour une mesure de performance réaliste
  • Dernières versions iOS et Android, fidèles à l’expérience utilisateur
  • Centralisation de vos monitorings (mobiles, web, métiers) au sein d’une même solution : le Studio vous permet de faire du pilotage à la fois mobile et web
  • Prise en compte des dernières méthodes d’authentification (2FA notamment)
  • Facilité d’usage et de déploiement : seulement 15 minutes sont nécessaires pour déployer un robot !

 

Pour aller plus loin, nous vous invitons à voir ou revoir le replay du webinar sur le sujet !